Colomiers,
région toulousaine (31)

06.15.93.33.41
isabelle@dog-educ.com

EPP, EAM, MAN... A vos souhaits !

| |
Écrit par Isabelle

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

perle et ses bébésEPP, EAM, MAN sont les méthodes d'élevage. Là encore, je ne prétends pas détenir la vérité, ni avoir la science infuse mais il s'agit là de ma façon de penser dans le cadre de l'adoption d'un oiseau de compagnie amené à partager votre quotidien.

EPP : Elevage Par les Parents

Evidemment, pour les parents, c'est le plus enrichissant.. Mais aussi le plus fatigant ! Et les accidents peuvent arriver (oeufs cassés, blessures des bébés...) Mais si un bébé n'est plus nourri par les parents, il est fort probable qu'il y ait une raison... Et le mieux est sans doute de respecter la Nature.

Mais l'inconvénient dans cette pratique est que si l'oisillon développe très tôt son appartenance au monde aviaire, il n'en est pas de même pour l'environnement humain. Déplacer un oiseau élevé en volière pour l'intégrer à un salon me semble personnellement un traumatisme proche de la torture.. Et je ne suis pas sure du tout que ce soit le meilleur mode d'élevage pour préparer un oiseau à devenir un oiseau de compagnie.

Et là, oui, je sais, je suis une extra-terrestre... Je considère effectivement que mes oiseaux font partie de la famille et que je me dois de respecter leurs besoins tout en leur apprenant à intégrer mes demandes... Et non, l'EPP n'est pas à mon sens la meilleure manière de parvenir à une cohabitation sereine et optimale si, à son adoption à 4 mois, vous arrachez l'oiseau de son environnement (volière), de ses congénères pour l'isoler au milieu de votre salon.

EAM : Elevage A la Main

L'élevage à la main consiste à retirer l'oisillon aux parents très tôt. J'avoue ne pas avoir osé, ni priver les parents de leur progéniture, ni assurer le soin et le nourrissage des petits. J'avoue aussi que mes 2 conures molinae viennent d'excellents éleveurs qui pratiquent l'EAM avec brio et en respectant le développement des oisillons ET en leur permettant d'évoluer avec des adultes pour développer leur sens de la communication avec leurs congénères.

Il y a malheureusement de nombreuses dérives dans l'EAM : trop de personnes pratiquent l'EAM de complaisance, non pour favoriser l'imprégnation mais pour faire nichée sur nichée et rentabiliser leur élevage.... Et là, malheureusement, on peut en arriver à des oiseaux qui oublient qu'ils sont des oiseaux et développent des troubles du comportement. 

MAN : Manipulation Au Nid

Chic ! Combiner l'élevage par les parents et l'imprégnation à l'humain ? Mais elle est là, la solution !... Oui... Mais non !

Il faut quand même voir que nos intrusions humaines dans le nid sont de sacrées sources de stress pour nos oiseaux ! Que ce soit pour les parents ou pour les bébés.

J'ai la chance d'avoir des parents très cools et de savoir (je pense) observer et ajuster mon comportement à l'état émotionnel de mes oiseaux, pour ne pas trop insister et ne pas les stresser plus que de nécessaire (parce que le stress reste forcément partiellement présent)

Vous l'aurez compris, il n'y a pas de méthode d'élevage optimale.

En tout cas, il y en a une qui est à banir :

Non à la cession d'oiseaux non sevrés !

Là par contre, sous couvert d'imprégnation optimale de l'oiseau, les éleveurs sans vergogne n'ont rien trouvé de mieux que de jouer sur la corde sensible, vous faisant miroiter un plus grand attachement de votre oiseau... Qui est une absurdité ! Et qui plus est, l'oiseau étant totalement isolé de ses congénères, il y a fort à parier qu'il va avoir des déficits de communication et de comportement, avec toutes les répercutions que ça peut avoir pour son avenir. Alors NON ! N'achetez jamais un oiseau non sevré !

En août 2015, j'avais publié un article sur mon site principal :

Un grand débat a lieu actuellement / régulièrement sur un certain réseau social bien connu...

Elevage à la main ou pas des perroquets et autres oiseaux ? Et si c'était plus complexe que ça ?...

Tout est parti d'un article de Johanne Vaillancourt et elle n'a pas tort dans tout ce qu'elle dit..! Il y a de l'abus et ces abus sont dangereux pour l'animal car non respectueux.

Cependant, pour ma part, je trouve qu'on oublie dans cet article un élément primordial : nous n'attendons pas de nos oiseaux d'avoir uniquement des comportements d'oiseaux et de par le cadre de vie que nous leur offrons, nous leur imposons une relation à l'humain qui n'est pas naturelle pour eux.

Une EAM raisonnée est à mon sens une aide à cette cohabitation.

 

La conure chatouilleuse, mdr !

Posted by Isabelle Barthes on dimanche 23 août 2015

Cette situation est contre nature pour une proie, de jouer ainsi avec un éventuel prédateur... Et je ne suis pas persuadée qu'on arrive à un tel niveau de confiance avec un oiseau qui n'a pas été préparé à celà dès son plus jeune âge (tout comme un éleveur canin a un rôle primordial dans le devenir du chien qui nait chez lui, par les expériences qu'il lui donne dans ses premières semaines de vie ou même avant)

Mais elle est "attendue" dans une relation domestique avec un humain... Je suis désolée de dire ça mais [dans la limite évidemment de l'intégrité de l'animal], voir mon fils rire ainsi n'a pas de prix et oui, c'est une complicité avec l'animal que je recherche dans ma relation avec eux... Et je ne doute pas que si ça ne convenait pas à l'oiseau, elle aurait trouvé un moyen très clair de l'exprimer..!

J'ai choisi de faire confiance à des éleveurs qui pratiquent une EAM raisonnée, si on peut dire. Qu'est-ce que j'entends par là et pourquoi ai-je choisi de leur faire confiance ?

Parce qu'ils ont la connaissance de l'oiseau et de ses besoins.

Parce qu'ils respectent ces besoins (ex. couveuse maison plus conforme aux besoins de l'oisillon pour favoriser son développement, meilleurs paramètres même que dans un nid !)
Parce qu'ils connaissent les risques de l'EAM sur le développement comportemental et ont mis en place des manières permettant de les limiter : mise en relation avec des oiseaux adultes, etc.
Parce qu'ils sont contre la vente d'animaux non sevrés

Parce qu'ils assurent un suivi des oiseaux placés et ne sont pas avares de conseils pour avoir un oiseau "bien dans ses plumes"

Parce qu'ils sont attentifs aux personnes qui vont adopter leur oiseau, quitte à refuser la vente s'ils ne sentent pas l'environnement compatibles du besoin de l'oiseau

Bref : ils ne se cantonnent pas à l'aspect "nourrissage" mais c'est bien tout l'ensemble qu'il faut regarder

... Et parce que tout ceci, à mon sens, permet de CONCILIER les besoins de l'oiseau au cadre de vie humain dans lequel il va évoluer.

Alors oui, les abus existent et il faut y être vigilants.

Oui, les marchands de viande qui produisent à tout va et n'importe comment en culpabilisant l'acheteur quand ça dérape existent.

Oui, la solution vient des adoptants : réfléchissez avant d'adopter ! Les oiseaux ne sont pas des chiens, on ne peut pas leur demander le même relationnel. Ils ont des besoins qui vons vous obliger à composer. Êtes-vous capable de vous engager dans une telle relation en respectant autant que faire se peut les besoins de votre oiseau ?

Et choisissez le bon élevage !.. La polémique, elle, restera éternelle.

Catégorie : /